L’EEMI existe déjà et s’appelle HETIC !

Publié par | 15/01/11 dans Sur les bancs de l'école

[N.B.] Les écoles EEMI et HETIC sont deux entités clairement distinctes.

Il y a moins d’un mois, j’ai cru entendre dire qu’une école de l’internet allait naitre à la rentrée 2011. En effet, Jacques-Antoine Granjon (PDG de Vente-privée), Xavier Niel (patron de Free) et Marc Simoncini (fondateur de Meetic) se lancent dans la création de l’EEMI (Ecole Européenne des Métiers de l’Internet). Honnêtement c’est une belle initiative !

Xavier Niel - Jacques-Antoine Granjon - Marc Simoncini

De gauche à droite : Xavier Niel (Free), Jacques-Antoine Granjon (Vente-Privée et Marc Simoncini (Meetic)

« Ce ne sera pas une école qui forme des développeurs, car cela existe déjà : Epitech, par exemple, fait cela très bien. L’EEMI sera vraiment généraliste, et permettra de comprendre l’économie de l’Internet, comment marche un site Web, ou comment on monte un projet dans ce domaine. »
Jacques-Antoine Granjon dans une interview de letudiant.fr

Alors là, je dis chapeau ! Des généralistes, experts du média Internet, qui auront un tronc généraliste commun et surement un domaine d’expertise propre à chacun. Voici une logique prometteuse et cohérente avec le marché !

« Les étudiants suivront des cours généralistes de marketing, de comptabilité, d’anglais ou de droit appliqués à ce secteur. A cela s’ajouteront des enseignements spécifiques sur Internet. De nombreuses interventions seront assurées par des professionnels en exercice. Bien sûr, il y aura des stages tout au long de la scolarité. »
Jacques-Antoine Granjon dans une interview de letudiant.fr

Si je comprends bien, ces jeunes gens seront formés à une sorte de pluricompétence ? Très intéressant ! Avec des intervenants issus du monde professionnel et des stages tout au long de leur cursus, ce fonctionnement leur promet d’être opérationnels rapidement. Encore bravo !

Elle ressemblera à une école de commerce, mais entièrement focalisée sur les métiers de l’Internet. Aujourd’hui, il n’existe pas de formation spécialisée dans ce domaine.
Jacques-Antoine Granjon dans une interview de letudiant.fr

STOP ! Monsieur Granjon, je dois vous dire que vous avez tort. Le secteur Internet apprécie les experts polyvalents ayant reçu une formation généraliste et ayant déjà acquis une expérience grâce à des projets et des stages (voir des alternances). Votre future formation est alors totalement cohérente mais le système que vous venez de décrire existe déjà…

Aujourd’hui, cette formation existe bel et bien en France et cette formation s’appelle HETIC.

[EDIT] : A lire également, la réaction de Sylvain, légèrement plus cinglante que la mienne ;-)